Comment commencer une collection de bonsaï ?

Publié le : 13/03/2020 11:10:27
Catégories : Bien choisir votre bonsaï

Comment commencer une collection de bonsaï ?

Choisir des variétés adaptée à votre environnement

C'est la clé du succès, car privilégier des arbres qui poussent naturellement autour de chez vous c'est faire le choix de bonsaï faciles à cultiver. Mais cela nécessite d'avoir un petit coin à l'extérieur pour les installer. Si vous vivez en appartement, il faudra alors vous orienter vers ce que l'on appelle des bonsaï d'intérieur. Il n'en existe pas beaucoup, seul le ficus retusa pourra s'y plaire. Car un bonsaï c'est avant tout un arbre, et un arbre ça aime bien vivre dehors, au soleil, avec la puie qui l'arrose naturellement et régulièrement.

Si vous avez la chance d'avoir un jardin ou une terrasse, nous pourrons vous proposer des espèces dites endémiques telles que le charme, le hêtre, le tilleul en bonsaï, etc. Ce sont des bonsaï faciles à cultiver, qui poussent rapidement et qui sont parfaitement adaptés à votre climat.

Si vous habitez dans le sud de la France, avec des températures douces en hiver, faites attention aux essences de montagne qui apprécient d'avoir des hivers froids pour être en bonne santé. C'est par exemple le cas des pins à crochet ou des mélèzes qui sont finalement assez difficiles à maintenir en forme en dehors des zones froides.

Dans un premier temps, ne vous diversifiez pas trop

Le risque, quand on commence une collection de bonsaï, c'est de vouloir un peu de tout. Or, certains bonsaï demandent des conditions de culture particulières, des techniques de taille ou de pincement adaptés. Quand on débute, on ne maitrise pas forcément tout cela. Le mieux est de se limiter à quelques variétés afin de comprendre comment elles fonctionnent et quels sont leurs besoins.

Il faut en effet apprendre à maitriser l'arrosage ou bien l'exposition au soleil en fonction de son environnement. Ce n'est qu'au bout de 2 ou 3 années que l'on arrive vraiment à voir ce qui fonctionne bien chez soi. C'est là la clé du succès, comprendre et maitriser la culture chez vous. C'est pour cela que la plupart des conseils génériques que l'on trouve sur internet ne sont pas forcément applicables chez vous, car d'une région à l'autre, d'une ville à l'autre, les conditions de culture peut changer radicalement.

Se limiter à quelques espèces dans un premier temps, permet de comprendre le fonctionnement de chaque arbre.

Avec quels arbres débuter en bonsaï ?

Tout cela vous parait bien compliqué ? Rassurez-vous, nous sommes tous passé par là. Alors voici une liste de bonsaï que nous considérons comme faciles et qui vous permettent de commencer une collection sans avoir d'échec.

  • Les érables en bonsaï : c'est certainement nos arbres préférés, ils sont vigoureux, supportent beaucoup d'erreurs que l'on peut faire quand on débute, et le changement de couleurs des feuilles au printemps ou à l'automne est tout simplement magique. Il existe de nombreuses variétés qui se distinguent par la couleur du feuillage ou bien du bois. Il faut simplement les protéger du soleil brûlant en été ;
  • Des essences locales telles que le charmele hêtre ou le chêne. Ils ne sont pas assez connus en bonsaï, et c'est bien dommage, car ce sont vraiment les arbres les plus simples à cultiver car ils poussent déjà certainement autour de chez vous. Ils sont donc parfaitement adaptés à votre climat local et ne nécessitent pas de protection particulière ;
  • Les oliviers en bonsaï sont également très intéressants, même s'il faudra les protéger des températures négatives. Vous pouvez confectionner une petite serre froide avec une structure en bois recouverte d'une bâche en plastique. A moins que vous n'habitiez dans le nord de la France, cela suffit à les protéger de la période hivernale ;
  • Les pommiers en bonsaï sont également très intéressants dans une collection pour leur floraison de printemps. C'est encore une espèce sous exploitée, parfois dénigrée, que l'on ne rencontre pas suffisamment en exposition.
  • L'orme de Chine est également un bonsaï à intégrer au sein d'une collection. Il a parfois une mauvaise réputation auprès des amateurs car on le trouve beaucoup en supermarché ou en jardinerie. Pourtant, nous avons dans notre pépinière de très beaux sujets, avec de beaux troncs et une ramification bien développée. L'orme de Chine est vraiment un bonsaï magnifique qui permet d'apprendre la plupart des techniques bonsaï.

Vous remarquez que dans cette liste, qui est loin d'être exhaustive, nous n'avons mis que des feuillus. Qu'en est-il des conifères ? Même s'ils sont magnifiques, ce ne sont pas les plus faciles. A notre avis, les pins noirs du Japon ou bien les genévriers sont un peu plus compliqués à cultiver, et plus techniques à travailler. Il faut par exemple déjà maitriser un minimum l'arrosage.

Donc commencez votre collection de bonsaï avec des feuillus qui sont plus simples, et au bout de quelques mois, intégrez un ou deux conifères. Quand vous maitriserez la culture, vous pourrez vous essayer à la ligature et la mise en forme, et vous plonger dans l'esthétique du bonsaï.

PayPal