Quel bonsaï d’extérieur choisir ?

Publié le : 20/09/2021 20:52:28
Catégories : Bien choisir votre bonsaï

Quel bonsaï d’extérieur choisir ?

Un bonsaï d’extérieur et un bonsaï qui va rester tout le temps dehors. Si cela semble être une évidence pour beaucoup d’entre vous, il y a une croyance populaire qui dit que nos petits arbres en pot devraient être maintenus en intérieur, et qu’ils peuvent même servir d’élément de décoration à côté de la télé. Non, un bonsaï est un arbre, qui doit être exposé au soleil, au vent, à la pluie, même s’il demande parfois à être protégé.

Un bonsaï est un arbre comme les autres

Un bonsaï n’est pas une variété particulière de végétal, il n’est pas non plus issu de graines génétiquement modifiées pour donner naissance à un arbre nain. Non, c’est simplement un arbre ou un arbuste comme vous en trouvez à côté de chez vous, qui est régulièrement taillé et entretenu pour rester petit (voir : qu’est-ce qu’un bonsai).

Ce qui est généralement appelé bonsai d’intérieur, ce sont des arbres tropicaux ou subtropicaux, qui ont poussé en Asie, sous un climat chaud et humide. Ils ne supportent donc pas le gel, et ne pourront pas passer l’hiver dehors chez vous. Mais ce n’est pas non plus une raison pour les laisser tout le temps à l’intérieur.

Cultiver un arbre en intérieur n’est pas naturel, car votre salon ne sera aussi lumineux que votre jardin ou votre terrasse. Il n’y aura pas de soleil direct tout au long de la journée ; or les variétés tropicales telles que le Ficus Retusa demandent vraiment beaucoup de lumière pour bien se développer.

Bref, si vous voulez éviter des soucis de culture et avoir des bonsaïs en pleine forme, nous vous conseillons vraiment d’opter pour des arbres autochtones, ceux qui poussent à l’état naturel à côté de chez vous, et que vous pourrez laisser en extérieur tout au long de l’année.

Quel bonsaï d’extérieur pour votre jardin ?

Si les bonsaïs doivent vivre en extérieur, certaines essences sont plus rustiques que d’autres, et le choix devra dépendre de votre climat local. Si vous habitez dans une région tempérée, telle que le pourtour méditerranéen avec très peu de gel, votre choix sera différent que si vous habitez dans le nord de la France ou dans une région montagneuse avec des hivers rigoureux.

Bien gérer les gelées en hiver

Certaines essences supportent difficilement le gel, par exemple les oliviers et en général de nombreuses espèces méditerranéennes. Si elles peuvent rester dehors lors de petites gelées, dès que les températures descendent sous 0°C, il faut prévoir de les mettre en serre froide. C’est-à-dire un abri lumineux et hors gel.

Cependant, beaucoup de bonsaïs supportent bien le gel jusqu’à -3°C voir -5°C et peuvent passer l’hiver en extérieur : les charmes, les chênes, les pins, les genévriers, les buis, les cotonéasters, etc…

Les étés chauds sont aussi un problème

Si certains bonsais n’aiment pas les grands froids, d’autres n’apprécient pas non plus les fortes chaleurs. Qui n’a jamais vu les feuilles de son érable du Japon griller en période de canicule ? Ceux qui habituent en Bretagne ou dans le nord de la France auront plus de succès avec les érables que ceux qui habitent dans le Sud, où les vents chauds et secs peuvent vraiment poser problème.

Si vous choisissez de cultiver des bonsaïs d’extérieur qui sont sensibles à la chaleur, il faudra prévoir de les protéger. Soit en les mettant au soleil uniquement le matin, soit en installant une ombrière (voir : comment protéger ses bonsais pendant l'été).

Un climat trop chaud peut également poser problème pour certains arbres de montagne, qui ont besoin de ressentir la rigueur de l’hiver. C’est par exemple le cas de pins à crochet (pinus Uncinata) qui ont tendance à s’affaiblir année après année lorsqu’ils sont cultivés dans une région trop tempérée.

De même, si nous n’avons pas de mélèzes à la pépinière, c’est qu’il est difficile de les cultiver chez nous (dans le Lot-Et-Garonne). C’est plutôt un arbre qui sera réservé à ceux qui habitent dans la moitié nord de la France ou bien en altitude.

Bien gérer les excès de pluie

Un bonsai d’extérieur va être soumis aux pluies régulières, et suivant la région où vous habitez, il peut y avoir de longues périodes humides. En général, cela ne posera pas de problème, surtout si vous utilisez un substrat drainant.

Pourtant, les pins en bonsai peuvent voir le bout de leurs aiguilles devenir jaune s’ils ont trop d’eau. Ce n’est généralement pas très grave, mais si vous remarquez ce phénomène, n’hésitez pas à les mettre à l’abri de la pluie lors de grosses averses régulières afin que le substrat se draine bien.

Cultiver un bonsai en extérieur, c’est vraiment si compliqué ?

Rassurez-vous, vous pouvez cultiver à peu près tous les arbres dehors, où que vous habitiez. Il faudra parfois adapter les conditions de culture en fonction de votre climat local. Le mot « local » est important, car au sein d’une même région, voire d’une même ville, il peut y avoir des différences importantes en termes de température ou de vent.

Observez ce qui se passe autour de chez vous, regardez ce qui pousse à l’état naturel et qui se plait, cela vous donne une idée de ce qu’il sera très facile à cultiver en bonsai d’extérieur.

Et pour les autres, prévoyez quelques protections pour fournir une ambiance au sein de laquelle vos bonsai pourront se développer et devenir de plus en plus beaux année après année. 

Cela oblige parfois à bien réfléchir où installer sa collection de bonsai. Observez l’orientation du soleil, et vérifiez si vous avez un endroit à l’ombre l’après-midi pour les plus fragiles. Et n’hésitez pas à créer plusieurs zones pour vos arbres, en fonction de leurs besoins en ombre/soleil.

Sachez-vous faire plaisir

Le bonsai doit rester un loisir, une passion, et pas une série de contraintes ou de frustrations. Il est important de choisir un bonsai d’extérieur que vous avez envie de cultiver. Certains amateurs aiment les pins, les genévriers, d’autres les érables ou les azalées. 

Sachez-vous faire plaisir, et souvent il existe des solutions pour que tout se passe bien. N’hésitez pas à vous renseigner sur les variétés que vous ne connaissez pas ou que vous n’avez pas l’habitude de voir chez vous. Nous pouvons également vous conseiller si vous avez des questions !