En juillet à la pépinière bonsai !

Publié le : 21/07/2020 21:35:39
Catégories : Bien choisir votre bonsaï

En juillet à la pépinière bonsai !

L'été est synonyme de repos pour la plupart des personnes. Chez nous, c'est certainement le moment de l'année où les la pépinière est la plus belle à regarder. Les pousses de printemps sont taillées, les bonsais respirent la santé et ont de belles couleurs vives. Ils profitent du soleil, parfois sous ombrière pour protéger les plus fragiles, et profitent d'un arrosage abondant.

Sous cette tranquillité apparente, la pépinière bonsai n'en reste pas moins une fourmilière qui s'active. Nous n'aspirons point au repos et le travail continue tous les jours. Si les ciseaux et sécateurs sont rangés pendant quelques petites semaines, ce n'en est pas moins une surveillance quotidienne. Mais c'est surtout un des moments que nous apprécions car il permet d'observer le travail accompli pendant les derniers mois.

Alors voici un petit tour de nos bonsais ainsi qu'un détour par nos espaces de production pour les générations futures que vous verrez en vente dans quelques années.

Les gros chênes se portent comme des charmes. Les photos ne leurs rendent pas hommage mais les tronc font plus de 20 centimètre de diamètre, avec une belle écorce craquelée. Si certains disent que le chêne en bonsai est difficile voir impossible, nous pensons au contraire que c'est clairement une espèce sous-estimée alors qu'elle est emblématique de nos forêts.

Chênes en bonsai

Les érables Kiyohime et les Erables Palmatum ont fait leur seconde pousse. Savez-vous que si les premières feuilles de printemps sont fragiles et grillent facilement au soleil, après la taille la seconde pousse est bien plus résistante, car elle est habituée dès le début à endurer le soleil.

Erables Kiyohime en bonsai

Erables du Japon, prêts pour la vente en ligne

Les Loropetalums commencent leur floraison, ce sont des arbres magiques dont nous reparlerons en détail prochainement.

Loropetalum bonsai

Les myrtes ont également bien poussé ; nous adorons leur feuillage délicat et leur fabuleux bois morts. Promis, on vous fera un article complet pour tout vous expliquer sur la culture de cette essence.

Myrtes en bonsai

Petit tour par les champs, avec des bonsais qui seront commercialisés dans 2 ou 3 ans. Ici des érables de Burger sur lesquels nous avons fait de grosses coupes de branches ou au niveau de la tête. Pour qu'elles se referment nous laissons pousser librement, avec une bonne culture un cal cicatriciel se forme progressivement et va refermer la coupe en quelques années.

Myrtes en bonsai

Fermer une cicatrice sur un bonsai

A côté, le coin de tous petits. On nous connait surtout pour nos gros bonsais mais nous savons également faire des tailles XXS. Il y a quelques années nous avons lancé une série de Mames et ça commence à prendre forme !

Dans le champ de pins noirs du Japon. Ceux-là ont été arrachés de la pleine terre, c'est la zone de reprise. Ils sont arrosés, fertilisés, en plein soleil toute la journée. Regardez les racines, fin juillet l'activité racinaire est maximale sur le Pinus Thunbergii et c'est à cette époque que se forme le mycélium avec le développement des mycorhizes.

Une fois que ces pins ont bien repris, qu'ils ont subis leurs premières tailles de structure et de densification, ils passent dans un autres espace de la pépinière, toujours en plein soleil (indispensable pour les pins en bonsai). Là ils sont progressivement affinés avant de passer dans la zone de vente et se retrouver sur le site et partir chez un passionné. C'est la fin d'une aventure pour nous, et pour ces pins c'est une nouvelle page de son histoire qui va s'écrire chez vous !

La pépinière reste ouverte tout l'été, alors si vous passez dans le Lot-Et-Garonne arrêtez vous, nous serons ravis de vous accueillir !

PayPal