ACER KIYOHIME AK-3-2

AK-3-2

260,00 € TTC

L’Erable Kiyohime est une variété typique à la forme arrondie. Au printemps, il est l’un des premiers à débourrer avec des petites feuilles rougeâtres. Il se couvre rapidement de feuilles finement découpées

+ Emplacement : extérieur 

+ Origine : issus de semi, cultivé en pleine terre 20 ans

+ Feuillage : caduque, vert-rouge au printemps, vert l'été et orangé jaune à l'automne

En savoir plus

L'érable Kiyohime en bonsaï

Si vous recherchez un érable en bonsaï qui sera du plus bel effet dans votre collection, ne cherchez pas plus loin ! Le Kiyohime c'est l'archétype de ce que l'on appelle la forme en balai qui évoque un arbre paisible au milieu d'un champ. Il développe rapidement une belle ramification et les changement de couleur de son feuillage est un délice. C'est le bonsai idéal à la fois pour les débutants et les amateurs plus confirmés.

+ Plant issus de semi, cultivé en pleine terre puis en pot

Entretenir un Acer Palmatum Kiyohime

Emplacement : Dehors toute l’année, l’érable kiyohime apprécie le soleil. Privilégiez un emplacement en plein soleil au printemps et à l’automne pour favoriser la ramification et développer de belles couleurs printanières et automnales. En été, nous vous conseillons de lui donner une exposition Est, avec du soleil le matin et de l’ombre l’après-midi. Effectivement, c’est un arbre de sous-bois qui n’apprécie guère le soleil brûlant estival. En hiver, nous vous conseillons, de le protégez des fortes gelées (en dessous de – 3°C) qui peuvent être dévastatrices pour votre arbre (exemple : voile d’hivernage, laine de verre, paillage et enveloppez le pot avec pour protéger les racines) Ainsi, avec cette protection, vous pouvez le laisser dehors sans problème. 

Arrosage : L'érable n'aime pas le sec, gardez toujours la terre humide donc arrosez-le régulièrement tout en laissant sécher légèrement la motte entre deux arrosages afin d’éviter l’excès d’eau. L’arrosage s’effectuera de manière très régulière, en période de chaleur, c’est tous les jours ! En revanche, en hiver, arrosez suivant la surveillance de la terre que vous faites. Grâce à la pluie et au froid vous n’aurez pas forcément besoin d’arrosez régulièrement puisque le substrat demeurera humide.

Pour bien faire : N’hésitez pas à arroser toute la motte jusqu’aux racines, l’eau s’évacuera à travers les trous présents en dessous du pot ou baignez-le dans l’eau (bassinage) quelques minutes, pour être certains de bien l’arroser. Nous déconseillons de mettre une coupelle/récipient en dessous de votre pot car l’eau va stagner et peut provoquer un pourrissement des racines. (Trop d’eau = asphyxie).

Substrat et rempotage : L’érable kiyohime aime les sols frais avec une bonne part de matière organique. En pépinière, nous utilisons du terreau agricole qui est composé de tourbe noire tourbe blonde, éco vieillies, terre végétale, fumier de cheval, pouzzolane. Le rempotage se fait au printemps, lorsque les premières feuilles apparaissent. Le moment idéal est lorsque le bonsaï a commencé à pousser. A ce moment-là, il va cicatriser plus vite les coupes de racines et en créer de nouvelles. Ainsi, évitez les rempotages en plein hiver et en automne.

Taille : Durant la saison de pousse, la première taille s'effectue au mois de mai, n'hésitez pas à bien tailler et rabattre sur le côté pour éviter que l'érable s'étale, gardez sa forme arrondie sans toucher la tête, les feuilles de la deuxième pousse seront plus résistantes au soleil. Effectuez la deuxième taille en été

Fertilisation : En pépinière, nous utilisons de l’engrais bleu à tomates/fleurs NPK 12 12 17. Vous pouvez en utilisé et en mettre une poignée (petite ou grande en fonction de la taille du pot) sur le substrat à partir de mai jusqu'à octobre, tous les 2 mois en alternant chimique/organique.

» Guide complet pour entretenir un Erable 'Kiyohime'