PINUS PENTAPHYLLA PP-2-10

PP-2-10

55,00 € TTC

Bonsai d’extérieur toute l’année

Le Pin du Japon, Pinus Pentaphylla, est une variété emblématique de conifère en bonsaï, ses aiguilles sont engainées par cinq, couleurs vert/bleu, c’est un arbre de haute montagne et de croissance lente, il est greffé sur du pin maritime.

+ Famille : Pinacée

+ Origine : Japon

+ Feuillage : Persistant

En savoir plus

Conseils de culture : 

ETHYMOLOGIE : Du premier nom en latin « pinus », du grec « pitus » et de son origine « pix-cis », signifiant résine; et « penta » cinq, « phylla » feuille.

EMPLACEMENT : Dehors toute l’année, exposition plein soleil, le pin du japon a besoin de beaucoup de soleil. Sa facilité d’adaptation et sa robustesse lui permet de résister au grand froid et à la chaleur.

ARROSAGE:  Arrosez-le régulièrement tout en laissant sécher légèrement la motte entre deux arrosages afin d’éviter l’excès d’eau. 

Au printemps/été, l’arrosage s’effectuera de manière régulière, quand il fait chaud, c’est tous les jours ! En revanche, en hiver, arrosez suivant la surveillance de la terre que vous faites. Grâce à la pluie et au froid vous n’aurez pas forcément besoin d’arrosez régulièrement puisque le substrat demeurera humide. 

Important : N’hésitez pas à arroser toute la motte jusqu’aux racines, l’eau s’évacuera à travers les trous présents en dessous du pot ou baignez l’arbre dans l’eau (bassinage) quelques minutes, pour être certains de bien arroser jusqu’aux racines. Nous déconseillons de mettre une coupelle ou un récipient en dessous de votre pot car l’eau va stagner et peut provoquer un pourrissement des racines. (Trop d’eau = asphyxie). 

Les pins ont besoin d’un arrosage contrôlé. Un excès, surtout si le substrat n’est pas drainant, est fatal pour la vie des mycorhizes. Ce sont des champignons dont les racines, vivent en symbiose avec celle du pin, en l’aidant à absorber les éléments minéraux du sol, comme le phosphore. En l’absence de celle-ci, l’arbre s’affaiblit, finissant par mourir. 

SUBSTRAT ET REMPOTAGE :  En pépinière, nous utilisons du terreau agricole qui est composé de tourbe noire tourbe blonde, éco vieillies, terre végétale, fumier de cheval, pouzzolane. Vous pouvez lors du prochain rempotage, qui se fait environ tous les 3 ans , y mélanger du substrat plus drainant comme : akadama, pumice,kiryu…seulement faites attention de ne pas perturber le pain racinaires, ne détruisez pas toute la motte. 

De nombreux bonsais réagissent sensiblement quand ils sont rempotés au mauvais moment ou de manière trop drastique. Pour cette raison, il faut couper le moins de racines possible

Période rempotage : lors de la croissance des chandelles et avant l’ouverture des aiguilles, mi-mars ou fin aout /début septembre.

TAILLE : Cette variété n’apprécie pas les tailles trop sévères. Ainsi, réalisez une taille très légère en été, conservez toujours le feuillage. 

PINCEMENT : Au moment de l’élargissement des bourgeons printaniers: freinez la plus forte, en la cassant avec les doigts et en laissant seulement 1/3 de la chandelle. Les chandelles moyennes, cassez à moitié. Les plus faibles, enlevez 1/3. A faire avant que ne se déploient les chandelles, c’est à dire aux environs du mois de mars.

Après le premier pinçage: lorsque les aiguilles neuves que vous avez laissé sont matures. Coupez avec des ciseaux les chandelles

FERTILISATION : En pépinière nous utilisons de l’engrais bleu à tomates/fleurs NPK 12 12 17.  Mettez-en sur le substrat une poignée (petite ou grande en fonction de la taille du pot) à partir du printemps de mai à octobre, tous les 2 mois en alternant chimique/organique.