NANDINA "BAMBOU SACRE" 1-1

NA-1-1

60,00 € TTC

Le Nandina, aussi appelé « Bambou sacré » est un des rares arbustes à posséder un feuillage persistant, dont la couleur évolue au fil des saisons, passant du rouge au printemps au vert en été, et enfin devenant rouge-orangé en automne. Il offre toutes les nuances d’un feuillage automnal mais qui ne chute pas !

+ Emplacement : à l'extérieur toute l'année

+ Origine : Inde, Chine et Japon

En savoir plus

Un bonsai avec des feuilles de bambou 

Il appartient à la famille des Berberidacées. Son nom Nandina est issu d'une déformation de son nom japonais : nanten. L'appelation "bambou sacré" rappelle la tradition orientale qui voulait que ces arbustes soient plantés autour des temples.

Le Nandina ou bambou sacré est un arbre au port érigé, au feuillage léger et haut . Ses tiges raides évoquent celles du bambou, elles portent des feuilles aux folioles irrégulières et ovales. Le feuillage rougeâtre quand il est jeune, vire au vert foncé durant l'été pour redevenir pourpre en automne. Ce bonsai fleurit en été, mais cette floraison passe inaperçue. Ses grappes blanches de 20-30cm de long sans intérêt donnent en automne des grappes de baies rouges, pendantes et très décoratives.

Conseils de culture :

Emplacement : Dehors toute l'année, placez-le dans une zone d'alternance d'ombre et de soleil, à l'abri des vents froids ou desséchants. Le bambou sacré convient à tous les climats grâce à sa rusticité. Si le climat est trop venteux ou trop froid en dessous de -12°C, protégez-le, en enveloppant le pot avec un voile d'hivernage ou laine de verre pour protéger ses racines du gel.

Arrosage : Le Nandina a besoin d’un substrat toujours humide. Arrosez-le régulièrement tout en laissant sécher légèrement la motte entre deux arrosages afin d’éviter l’excès d’eau. Au printemps/été, l’arrosage s’effectuera de manière régulière, quand il fait chaud, c’est tous les jours ! En revanche, en hiver, arrosez suivant la surveillance de la terre. Grâce à la pluie et au froid vous n’aurez pas forcément besoin d’arrosez régulièrement puisque le substrat demeurera humide. 

Important : N’hésitez pas à arroser toute la motte jusqu’aux racines, l’eau s’évacuera à travers les trous présents en dessous du pot ou baignez le bonsai dans l’eau (bassinage) quelques minutes, pour être certains de bien l'arroser. Nous déconseillons de mettre une coupelle/récipient en dessous du pot car l’eau stagnera et peut provoquer un pourrissement des racines. (Trop d’eau = asphyxie).

Rempotage : Tous les 2 ans, à l'automne ou au printemps, en utilisant du terreau. Son substrat actuel est composé de tourbe noire/blonde, écorce, terre végétale, fumier de cheval, pouzzolane.

Taille : Vous pouvez effectuer une taille de nettoyage, au besoin en éliminant le bois mort et en raccourcissant les rameaux qui le déséquilibre.

Fertilisation : En pépinière, nous utilisons de l’engrais bleu à tomates/fleurs NPK 12 12 17. Mettez-en une poignée (petite ou grande en fonction de la taille du pot) sur le substrat à partir de mai jusqu'à octobre, tous les 2 mois en alternant chimique/organique.