CAMELLIA TRANSNOKOENSIS 1-2

CA-1-2

45,00 € TTC

Le Camélia "transnokoensis", est un petit bijou d’une grande élégance par son port érigé et aérien, avec de petites feuilles dans des tons vert, marron-orangés, mais dès le mois de janvier, il se constelle de petites fleurs blanches ravissantes qui tombent avant de faner

+ Emplacement : à l'extérieur 
+ Origine : Taïwan
+ Feuillage : persistant 

En savoir plus

Une touche de rose sur un minuscule bouton blanc : cette espèce de camélia est une petite merveille autant par son feuillage bronze en jeunes pousses que par sa multitude de petit boutons blancs chapeautés de rose soutenu à Noël, ces derniers s'épanouissent en blanc et laissent apparaître une petite fleur légèrement parfumée, toute simple de cinq pétales autour d'un petit bouquet d'étamines or. Émouvant de simplicité et de générosité ! C'est un camélia champêtre. 

Conseils de culture :

Emplacement : robuste, exposez-le dehors toute l'année, de préférence dans un endroit mi-ombragé l'été pour qu’il puisse profiter du soleil du matin ou celui de fin d’après-midi. C’est une espèce qui ne tolère pas les températures élevées ou le manque d’humidité. 

Arrosage : Le camélia a des racines qui se nourrissent en surface. La terre ne devra donc jamais sécher totalement. Pendant les périodes de chaleur et pendant sa croissance active, il devra être arrosé fréquemment, soit une ou deux fois par jour. Cependant, trop d’arrosage peut causer une saturation du sol surtout pendant des périodes fraîches. Surveillez tout de même l’arrosage en saison hivernale, puisqu’il ne perd ses feuilles.

Comment faire ?  Arrosez le camélia régulièrement tout en laissant sécher légèrement la motte entre deux arrosages afin d’éviter l’excès d’eau, arrosez-le jusqu’aux racines, l’eau s’évacuera à travers les trous présents en dessous du pot. Evitez de mettre une coupelle ou un récipient en dessous de votre pot car l’eau va stagner et peut provoquer un pourrissement des racines. (Trop d’eau = asphyxie).

Le rempotage et le substrat : Ses racines poussent rapidement. Rempotez-le tous les deux ou trois ans, en début de printemps, juste après la floraison. Faites attention lorsque vous taillez ses racines car c’est une variété qui ne tolère pas bien la perte de celles-ci.

Substrat utilisé dans notre pépinière : Terreau qui est composé de tourbe noire, tourbe blonde, éco vieilles, terre végétale, fumier de cheval, de pouzzolane…, vous pouvez adapter votre substrat en faisant un mélange plus drainant avec de l’akadama, pumice, pouzzolane.. sans détruire toute la motte !

La taille : Supprimez les fleurs fanées et taillez après la floraison, si besoin, pour donner une jolie forme équilibrée

Fertilisation : En pépinière nous utilisons de l’engrais bleu à tomates/fleurs NPK 12 12 17.  Mettez-en sur le substrat une poignée (petite ou grande en fonction de la taille du pot) à partir du printemps de mai à octobre, tous les 2 mois en alternant chimique/organique.