Quel érable choisir en bonsaï ?

Publié le : 12/03/2020 10:06:58
Catégories : Bien choisir votre bonsaï

Quel érable choisir en bonsaï ?

Les érables font partie des espèces les plus populaires en bonsaï. Il existe de nombreuses variétés qui se distinguent principalement par la couleur de leur feuillage au printemps et à l'automne. C'est vraiment le bonsaï que nous conseillons pour se lancer dans ce monde merveilleux car il est beau tout au long de l'année, est facile d'entretien et sa croissance vigoureuse permet d'avoir un bonsaï de qualité en quelques années.

Erable palmatum, l'érable du Japon

C'est celui que l'on connait le plus, l'érable palmatum en bonsaï est ce que l'on appelle la variété type, avec un feuillage délicat qui vire au rouge vif à l'automne. Mais il existe des centaines de variétés avec des différences sur la forme de la feuille (plus ou moins découpée), la couleur du feuillage au printemps ou à l'automne.

Une des variétés populaire est l'érable deshojo dont les feuilles sont d'un rouge sang au printemps. Elle est cependant plus fragile, doit être plus protégée du soleil et sa pousse est plus lente.

Dans le pépinière bonsaï, nous apprécions également l'érable Kiyohime pour son port naturel "en balai". Il a en effet une tendance basale, c'est-à-dire que ce sont les parties les plus basses qui sont les plus vigoureuses, contrairement à la plupart des arbres dont la tête est la plus forte et va pousser plus vite. Le Kiyohime a donc un port naturel en boule qui évoque un arbre paisible poussant en plaine.

Nous avons de nombreuses variétés d'érables du Japon en bonsaï et certains amateurs s'en sont fait une spécialité ; ils n'ont que des érables dans leur collection. Au printemps ou à l'automne c'est un festival de couleurs. Durant l'hiver, quand les feuilles sont tombées, vous pouvez apprécier la fine ramification. C'est d'ailleurs à cette saison qu'ils sont exposés au Japon car c'est là que les érables dévoilent toute leur beauté intérieure et que l'on peut apprécier le travail d'entretien par le bonsaika.

Erable de burger, le plus puissant

On l'appelle également érable trident à cause de la forme de sa feuille qui est composée de trois lobes. Sa croissance est bien plus vigoureuse que le Palmatum, ce qui permet d'obtenir des troncs massifs avec une belle écorce qui se desquame légèrement avec le temps. Il pousse très vite et pour conserver sa forme il faudra le tailler plusieurs fois durant la saison de pousse. En quelques années, vous obtenez une ramification dense et bien établie.

L'érable de burger en bonsaï supporte également mieux le soleil que le Palmatum. A l'automne, les feuilles virent à l'orange.

Comment avoir de belles couleurs d'automne sur ses érables en bonsaï ?

Certains amateurs constatent parfois que leur érable ne prend pas de belles couleurs à l'automne, la raison est souvent que le bonsaï a été trop protégé du soleil. S'il est mis trop à l'ombre, les feuilles vont simplement se colorer un peu puis brunir et tomber, sans avoir cet éclat vif que nous aimons tant. Mais c'est un arbre qui n'aime pas le soleil brulant qui risque de griller les feuilles, il faut donc trouver le juste équilibre.

Durant les journées chaudes de l'été, protégez vos érables (même si le burger est plus résistant au soleil) en les mettant idéalement dans un endroit où ils recevront le soleil le matin mais seront abrités durant la journée. Le soleil matinal est moins fort et les risques de brulures seront fortement réduits. Dès la mi-août, vous pouvez commencer à le mettre en plein soleil plus longtemps. C'est le soleil qui favorisera les belles couleurs.

Vous pouvez également apporter un engrais plus riche en P et K à partir du milieu de l'été.

PayPal