Le métaséquoia en bonsai : guide complet

Publié le : 17/08/2020 20:45:07
Catégories : Bien choisir votre bonsaï

Le métaséquoia en bonsai : guide complet

Le Métaséquoia, également appelé Métaséquoia de Chine, ou encore sapin d'eau, est un arbre originaire de Chine que l’on croyait définitivement disparu sur terre. Il défraya la chronique lors de sa découverte en 1941 dans la région du Sichuan en Chine. Ce conifère très robuste, est de la même famille que le Séquoia (le préfixe Meta signifiant "proche de"). C'est donc un cousin proche et il ont beaucoup de points en communs.

Ce sont des arbres grands, parfois très grands, avec un tronc droit et élancé qui peut monter à plus de 80 mètres de haut pour le Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum). Le métaséquoia quant à lui peut atteindre 50 à 60 mètres de haut avec un tronc pouvant atteindre 2 mètres de diamètre.

Dans la nature on le trouve souvent en bord des étangs. Ses feuilles sont fines, agréables au toucher, d'un beau vert tendre au printemps, prenant de superbes couleurs automnales dans les rose, jaune et rouge.

Sa croissance est rapide. L'écorce fibreuse et rougeâtre de son tronc prend des formes tourmentées au bout de quelques années, ce qui le rend intéressant en hiver.

» Voir nos Métaséqoia bonsai

Le métaséquoia en bonsai

+ Famille : Taxidiaceae
+ Origine : Chine, région du Sichuan
+ Feuillage : d'un vert luisant ressemblant aux feuilles des ifs (Taxus) ; se pare de splendides couleurs automnales brun orangé puis au brun rouge avant de perdre ses aiguilles

Si vous recherchez un arbre pour former un bonsai en style droit (Chokkan), le métaséquoia est le candidat idéal. Alors que ce style est très technique à obtenir avec d'autres espèces, vous avez là un arbre dont le port naturel est strictement vertical.

C'est également un arbre qui se prête merveilleusement bien à la création de forêts de bonsais. C'est un style que nous apprécions beaucoup à la pépinière, car il permet de faire preuve de créativité et de représenter de véritables paysages en miniatures.

Les bonsais de Métaséquoia sont rarement de petite taille car l'espèce est très vigoureuse et la croissance est difficile à contrôler sur un arbre trop petit. Donc préférez donc une hauteur d'au moins 50 cm.

Le métaséquoia est également intéressant dans une collection car c'est un conifère caduque.

Feuillage du métaséquoia en bonsai

Comment entretenir un Métaséquoia en bonsai ?

Emplacement

C'est un arbre qui aime le soleil, donc trouvez-lui un endroit bien dégagé sur les étagères de votre collection. Il peut rester dehors sans problème tout le long de l'année, mais il doit être surveillé en été. Le Métaséquoia apprécie la lumière, il aime moins de soleil brûlant du milieu de l'été qui risque d’entraîner un brunissement et un dessèchement de ses aiguilles. Durant les journées les plus chaudes mettez-le à mi-ombre, sous ombrière ou bien en lui donnant uniquement du soleil le matin.

En hiver, laissez-le dehors en le protégeant simplement des fortes gelées. S'il tolère les températures basses, une motte complètement gelée pendant des jours vous fait prendre le risque d'un dessèchement. Le vent est également un facteur aggravant donc placez-le dans un endroit abrité et pendant les longues périodes de gel, placez-le un jour ou deux hors gel, le temps que le pain racinaire dégèle.

Arrosage

Il ne s'appelle pas le sapin d'eau pour rien. Le Métaséquoia aime l'eau, surtout du printemps à l'automne pendant la période de croissance. En cas de fortes chaleurs pour devrez même l'arroser deux fois par jour s'il est en plein soleil. Le substrat doit rester humide mais pas continuelle détrempé non plus. Si pour ne nombreux bonsais nous conseillons de laisser sécher le substrat en surface avant d'arroser à nouveau, le Métaséquoia doit être arrosé abondamment à la belle saison.

Durant l'hiver, quand les feuilles sont devenues brunes ou sont tombées, les besoins en eau sont plus faibles.

Entretien du métaséquoia en bonsai

Substrat et rempotage

C'est un arbre à la croissance rapide, et le rempotage s'effectue tous les 2 à 3 ans en coupant au maximum 1/3 des racines. Sur un bonsai plus mature vous pouvez espacer les rempotage et n'effectuer cette opération que lorsque la motte devient trop compacte pour que l'eau puisse y pénétrer.

Rempotez juste avant l'éclosion des bourgeons, généralement en mars.

Même s'il apprécie les sols frais et humides, le Métaséquoia n'aime pas non plus avoir les pieds dans l'eau. Le substrat doit retenir assez l’humidité mais en même temps doit être suffisamment drainant pour éviter le pourrissement des racines.

Fertilisation

C'est déjà un arbre qui pousse rapidement, donc si vous fertilisez avec un engrais azoté, ne l'utilisez qu'au printemps. Le reste du temps préférez une fertilisation organique plus riche en Phosphore et Potassium pour éviter d'avoir des pousses trop vigoureuses et des entre-noeuds trop longs.

Métasoqias bonsai à la pépinière

Comment tailler un métaséquoia ?

La taille de structure s'effectue pendant l'hiver, éliminer les branches disgracieuses, celles avec de trop longs entre-noeuds ou celles devenues trop grosses sur la cime (et que vous remplacerez par des plus petites).

Le métaséquoia est très vigoureux, avec une forte tendance apicale. La tête est donc extrêmement forte et la taille consiste principalement à contrôler cette pousse vers le haut qui se fait au détriment de la ramification.

  • Sur un bonsai déjà formé, pincez les jeunes pousses afin de bloquer la croissance.
  • Sur un bonsai en formation, laissez pousser et taillez les nouveaux rameaux aoûtés juste au-dessus d’une ramification. Vous pouvez en revanche pincer la tête sans attendre que les rameaux soient lignifiés pour équilibrer les forces et orienter la force vers les parties à développer.

C'est un arbre qui émet facilement de nouveaux bourgeons, vous pouvez donc facilement remplacer des branches et les ramifier en quelques années.

Le bois du métaséquoia est assez souble, surtout sur les jeunes pousses qui peuvent donc facilement être ligaturées. Mais dès qu'elles font 5mm de diamètre elles deviennent plus cassantes et la seule solution pour corriger une orientation et de poser des haubans. Ligaturez de préférence en hiver quand l'arbre n'a plus de feuilles, c'est bien plus facile et vous avez une meilleure vision de la structure.

» Voir nos Métaséqoia bonsai

PayPal