Bonsai avec des arbres de chez nous : charme, hêtre, chêne...

Publié le : 15/06/2020 10:03:11
Catégories : Bien choisir votre bonsaï

Bonsai avec des arbres de chez nous : charme, hêtre, chêne...

Nous sommes habitués à voir des bonsais avec des arbres qui poussent à l'état naturel en Asie : érables Palmatum, ormes de Chine, pins noirs du Japon, etc. Pourtant il est possible de faire des bonsais de qualité avec nos arbres autochtones, ceux qui poussent à côté de chez nous, et cela a bien des avantages par rapport aux espèces importées.

Avec quels arbres peut-on faire un bonsai ?

Théoriquement, un bonsai est un arbre en pot ; mais il faut reconnaitre que certains sont plus adaptés que d'autres. Il y a d'abord des arbres qui supportent mieux la culture en pot, qui tolèrent la taille des racines.

Mais il y a également des considérations esthétiques. Le bonsai est une illusion, l'illusion d'un vieil arbre en pot. Et pour que cette image soit convaincante il faut que les feuilles se réduisent suffisamment pour être en accord avec la hauteur de l'arbre.

Pendant des années, les chinois puis les japonais ont fait une sélection de leurs espèces pour déterminer celles qui sont le plus adaptées à créer des bonsais. Et forcément, lorsque cet art est apparu en France il a été tendant d'utiliser les mêmes. Surtout que le marché a été rapidement envahi par des productions asiatiques.

Pourtant, ce serait un erreur de penser que l'on ne peut pas utiliser nos essences locales. Bien au contraire.

Un bonsai avec des arbres de chez nous

Une des clés de la réussite de la culture de bonsais est de fournir un environnement adapté. C'est-à-dire des conditions de température, d'hygrométrie, qui sont favorables à un bon développement de l'arbre. Et pour cela il n'y a rien de mieux que d'utiliser des plantes qui poussent à l'état naturel proche de chez vous. Même si toutes ne sont pas adaptées à former de beaux bonsais, en voici une liste non exhaustive :

  • Charme : c'est l'une des espèces les plus rustiques et très courante dans nos campagnes. Les feuilles se réduisent facilement et à l'automne elles prennent une couleur jaune vif
  • Hêtre : un arbre emblématique de basse montagne mais également des campagnes. On apprécie son écorce grise et lisse. Si les feuilles ne se réduisent pas fortement cela reste une variété qui se prête merveilleusement bien à la création de forêts
  • Tilleul : il est vigoureux et développe un tronc massif. Sa croissance rapide permet de faire plusieurs tailles par an et donc de le densifier rapidement. On le préfère dans uen hauteur de plus de 50cm car ses feuilles restent quand même un peu grosses pour des shohins
  • Chêne : voilà un arbre clairement sous-représenté en bonsai alors qu'il a tellement de qualités, notamment une écorce magnifique. Pour ceux qui pensent qu'il est impossible d'en faire des bonsais, regardez ceux que nous avons mis en ligne ! Ce roi de la forêt est un arbre robuste qui donne une image de puissance
  • Micocoulier : encore une essence qui permet d'obtenir des troncs massifs avec une belle conicité. Son écorce lisse prend de belles teintes "vert-gris" et ses feuilles se réduisent assez bien. Un arbre facile de culture et très gratifiant.
  • Pommier : plutôt que la variété sauvage, on préfère les variétés ornementales telles que 'Malus Everest' ou 'Malus Coccinella'. Avec leur magnifique floraison on les appelle aussi lez azalées du pauvre. Au printemps le pommier se recouvre de fleurs et vous verrez progressivement apparaitre de petites pommes. Un des bonsais les plus gratifiants, facile de culture et avec des changements esthétiques tout au long de l'année.
  • Lagestroémia : peu courant en bonsai, il a une écorce lisse qui se desquame, une belle floraison et des couleurs d'automne allant du cuivre au rouge.
  • Cotonéaster : souvent utilisé dans les rocailles, c'est un arbre remarquable par ses petites feuilles ce qui permet de former de mini bonsais. Souvent considéré à tort comme un arbre de débutant (car il encaisse bien des erreurs) ses possibilités de mise en forme sont quasi infinies ce qui permet de laisser libre cours à la créativité des bonsaikas plus avertis.
  • Potentille : un petit arbre remarquable par sa floraison abondante. Il se prête tout particulièrement à la création de shohins car sa croissance n'est pas très rapide.
  • Pyracantha : très apprécié pour sa floraison blanche et ses grappes de petits fruits à l'automne. Son entretien est très facile
  • Tamaris : un arbre méditerranéen qui pousse le plus souvent en bord de plage que l'on forme souvent en style pleureur. Il a une esthétique un peu à part ce qui permet d'amener un peu de diversité au sein d'une collection.

Il y en aurait encore bien d'autres, la liste est quasiment infinie. Donc ne sous-estimez pas les essences locales pour vos bonsais ; c'est souvent l'assurance d'une culture facile, les arbres restent dehors toute l'année et ne nécessitent pas de protection particulière.

PayPal